La vie Communale

FOCUS

Recherche Médecin Généraliste

Notre Médecin Généraliste (patientèle de 1700 adultes) souhaite accueillir son successeur pour son départ en retraite prévu le 31 décembre 2019, avec la possibilité de libérer le poste dès janvier. Période de tuilage possible pour faciliter la transmission. Exercice d’une médecine globale et très bonne relation de confiance avec les patients. 

De nombreuses aides à l'installation. 

Venez-nous rejoindre !

En savoir plus

Historique

Javron

  • Javron ( Gavronnus, VII ou VIII ième siècle ). L'origine du nom de Javron viendrait de gabron, " gave, torrent ", sans doute en rapport avec la rivière l'Aisne au bas du village.

Saint Constantien, ermite du VI ième vint s'établir à Javron, y fonda un monastère et reçut la visite de clotaire en 560, quand il poursuivait Cramne, son fils révolté. Sa légende ne fut rédigée qu'au IX ième siécle. Le Vicus Gabronensis, chef-lieu d'un pays étendu, condita, vicaria Gabronensis, a son importance attestée aux temps mérovingiens et carolingiens par un atelier monétaire, des sarcophages nombreux trouvés autour des deux églises et dans le jardin actuel de la cure, enfin par des textes abondants.

L'église de Javron, au commencement du XI ième siécle, était aux mains d'un laïque nommé Alleaume, vassal de Geoffroy de Mayenne, qui l'avait héritée de son père. Il la remit aux moines de Saint-Julien de Tours, avec tous ses droits sur les habitants du bourg. D'autres personnages firent également abandon de leurs droits abusifs et le tout fut confirmé en 1040 et 1051 par Hugues, comte du Maine.

Javron est le lieu natal du général Fanneau Lahorie, ancien chef d'état major de Moreau. Il prit part, en 1812 à la conspiration du général Malet, qui l'avait nommé ministre de la police, il fut arrêté avec ses complices et fusillé. 

Cartes postales anciennes